Dans la musique classique et la musique populaire du monde occidental notamment, il existe douze notes différentes. Sept d’entre elles sont appelées notes naturelles et sont représentées par les touches blanches du piano. Les touches noires, quant à elles, correspondent aux cinq notes restantes.

1. Natural notes

Les notes naturelles sont désignées par des syllabes do, , mi, fa, sol, la et si. Le do est parfois appelé ut. Dans le système de notation anglo-saxon, les notes sont désignées par les lettres C, D, E, F, G, A et B.

Le piano serait d’une grande utilité, du fait qu’il offre une vision globale de toutes les notes. Ci-dessous sont représentées les touches d’un piano et sont marquées, chacune, du nom de la note qui lui correspond. Le do sert habituellement de point de départ. C’est d’ailleurs le cas ici, sur ce piano. Cliquez dessus pour entendre les notes :

      Les touches noires sont disposées par groupes de deux ou de trois alternativement. La note do correspond toujours à la touche blanche qui précède le groupe de deux touches noires. Au piano, chaque note se retrouve à plusieurs endroits ; plus elle se situe vers la droite, plus elle est aiguë, et plus elle se situe vers la gauche, plus elle est grave.

      Exercice

      Exercices 1

      Les notes » Piano » Naturelles 1 et Naturelles 2

      2. Le do central

      Le do au milieu du clavier est appelé do central. Sur un piano standard de 88 touches, le do central est le quatrième do en partant de la gauche. Cliquez sur le piano pour entendre la note :

          Le do central est un point de repère essentiel. Et vu que la hauteur d’une note est très importante, il serait utile de prendre le do central comme repère pour trouver plus facilement la version de la note qu’il faut jouer.

          3. Les octaves

          Un piano standard de 88 touches comporte sept à huit versions de chaque note. La distance entre une note et sa version directement plus grave ou plus aiguë s’appelle octave :

              De façon générale, le nom d’une note ne dépend pas de sa hauteur. Cependant, il existe un système de notation de la hauteur qui permet d’identifier les différentes versions d’une même note. Dans ce système, le nom de la note est suivi d’un numéro en exposant, et ce numéro désigne l’octave à laquelle la note appartient.

              À partir de la note do, chaque octave porte un numéro. Au piano, le -1 représente l’octave qui commence par le do le plus grave, et le 7 représente celle commençant par le do le plus aigu. Toutes les notes d’une octave portent le même numéro (par exemple do1, 1, mi1, fa1, sol1, la1 et si1). Voici les octaves les plus usuelles et leur numérotation :

              Octave Notes Hauteur Audio
              Octave 6 do6 → si6 Très aiguë
              Octave 5 do5 → si5 Aiguë
              Octave 4 do4 → si4 Moyennement aiguë
              Octave 3 do3 (do central) → si3 Médium
              Octave 2 do2 → si2 Moyennement grave
              Octave 1 do1 → si1 Grave
              Octave -1 do-1 → si-1 Très grave

              En anglais, la numérotation des octaves va de 1 à 7. En d’autres termes, l’octave dont le numéro est 3 en français, est désignée par le numéro 4 en anglais.

              4. Les demi-tons et les tons

              La distance entre les douze notes distinctes est appelée demi-ton. Il existe donc un demi‑ton d’écart entre n’importe quelle touche blanche ou noire du piano et la touche juste à sa gauche ou à sa droite.

              La distance séparant mi de fa et si de do correspond à un demi-ton (½), alors que la distance entre toutes les autres notes naturelles est de deux demi-tons (1) :

                      La distance de deux demi-tons est aussi appelée ton ou ton entier.